mardi 2 mai 2017

New York : Quelle est la Meilleure Saison pour Visiter la Ville ?

New York


Bien le bonjour !

Je ne sais pas pourquoi, probablement parce que je suis en syndrome de sevrage depuis mon dernier voyage en décembre, je pense à New York en ce moment... Les multiples pages spécialisées sur New York de photos, blogs, conseils, agences de voyages, guides, etc. que je suis sur Facebook et Instagram n'aidant probablement pas à éloigner mon esprit de la ville... Mais je pense que je me débrouille aussi très bien toute seule pour y penser 24h sur 24. Alors je me suis dit que j'allais essayer de rassembler en quelques articles les réponses aux questions que mes amis / familles / quelques abonnés (j'en ai peu mais ce sont des bons 😅 !) me posent de temps en temps sur la ville qui ne dort jamais, la Big Apple : NEW YORK. Et aussi quelques petites erreurs que je remarque quand je parle avec d'autres personnes.


Le premier article de cette série : meilleure saison pour visiter New York.

En tant que finisseuse de mon fameux défi personnel #NYC4SeasonsChallenge, et pas peu fière avec ça 😎, je pense qu'il y a effectivement des saisons "préférables" pour visiter New York. C'est un classement un peu difficile car toutes les saisons sont vraiment différentes, et sans botter en touche, c'est une ville qui sait vraiment tirer parti de chacune d'entre elles en organisant des dizaines d'événements saisonniers. Et évidemment, ce classement est très personnel ! Je vais détailler tout ça (pour les questions ou pour plus de détails => commentaires).


1) "Moins bonne" saison : le printemps.


Et je me plante déjà dans mon classement 😓! Mais je vais expliquer pourquoi je suis sévère avec le printemps : l'attraction principale du printemps, et elle a lieu EN CE MOMENT MÊME, ce sont les cerisiers japonais en fleurs ou "cherry blossom". Ces arbres fleurissent tous en même temps, d'un rose pâle magnifique, et Central Park, Prospect Park et les 2 parcs botaniques principaux de la ville (New York Botanical Garden dans le Bronx et Brooklyn Botanic Garden) sont une visite IMMANQUABLE en cette saison (l'un ou l'autre, hein... À mois d'être un passionné, à ce moment-là, faites vous plaisir !).

Mais pourquoi malgré ce spectacle magnifique, c'est la "moins bonne" saison selon mon classement ? 

- Premièrement : les cerisiers en fleur, c'est imprévisible (date de début différente chaque année, sacrée Mère Nature) et ça ne dure pas si longtemps que ça ; vous y allez la semaine d'avant ou la semaine d'après, et c'est raté. Donc à moins de pouvoir prendre un billet d'avion de dernière minute (ce qui est une opportunité géniale quand on peut), c'est difficile de viser juste sur une saison de 3 mois... Pour aider un peu, c'est souvent aux alentours de mi-avril et ça dure 2 semaines environ jusqu'à floraison maximale ; avant et après, quelques patchs de couleur rose, mais pas d'effet WAOW. 

- Deuxièmement : j'ai fait mon #NYC4SeasonsChallenge : Spring en 2009, les 10 derniers jours d'avril... C'était mon premier séjour à New York. Et vous voyez que les 10 derniers jours d'avril, c'est pile poil entre "mi-avril" et "pendant 2-3 semaines" (cf paragraphe d'avant) : eh ben AUCUN cerisier en fleur cette année-là ; ces idiots ont commencé à fleurir la semaine d'après mon départ !! Mais ce n'est pas de ça que s'agit le deuxièmement : il faisait plutôt frisquet ; et ÇA c'est mon deuxièmement : le climat de printemps est également imprévisible au niveau température et vous pouvez passer de 8°C à 20° en 24-48h (dans l'extrême). C'est loin d'être une catastrophe, mais il faut le savoir et ça peut être difficile de voyager léger dans ces conditions...

- Troisièmement : c'est un peu mort comme saison... Pas encore l'été (festivals) mais plus l'hiver (Noël). Quelques animations débutent, mais à ce moment-là, c'est mieux d'y aller en fin de printemps si on peut choisir. Les cinémas en plein air ou sur les toits (rooftop) commencent à donner leur programmation, les spectacles dans les parcs (théâtre, musique, art) également, mais ce n'est pas la pleine saison.

Mais même si c'est la dernière saison dans mon classement, les températures plus douces qu'un blizzard de février et les cherry blossom si on tombe bien rattrapent bien la donne !

Un article de Time Out Magazine NY sur le Cherry Blossom Festival au Brooklyn Botanic Garden ici.


2) "Un peu mieux" saison : l'été.


Le choix a été très difficile entre l'été et le printemps pour la dernière place du classement... Mais je dirais que l'été a plus d'animation pour rattraper sa dernière place que le printemps... Au pire c'est une égalité, mais si je dois retourner, à moins d'avoir l'opportunité de ce fameux voyage de dernière minute pour les cerisiers (ce qui est assez compliqué dans mon métier), je ne choisirais aucune de ces deux saisons.

- Première raison de la 3e place de l'été : la chaleur. La chaleur peut être INSUPPORTABLE (surtout pour moi) à Manhattan. Mais vraiment. Quand j'y suis allée en été, première semaine des vacances scolaires d'été de 2014 (donc début juillet), j'y allais pour un concert de Katy Perry au Madison Square Garden (obligée que j'étais !!)... Je n'avais donc pas nécessairement le choix de la date mais ça m'a permis d'ajouter un check à mon #NYC4SeasonsChallenge. Mais par contre, j'ai souffert : me réfugier dans les magasins ou Starbucks toutes les heures, lunettes de soleil en permanence, même le métro paraît agréable (climatisé) ! Quand on n'est pas dans un parc, la chaleur dans les rues entre les immeubles est juste littéralement brûlante (l'air est chaud). C'est pas 50°C, hein, mais 30°C entre des immeubles de 160 étages qui coupent tout courant d'air, c'est difficile... Enfin, moi, je n'aime pas du tout avoir chaud.

- Deuxième raison : les poubelles 😳 !! Alors quelque chose que je n'avais pas remarqué au printemps (premier voyage) et que je n'ai pas non plus remarqué en automne et en hiver (3e et 4e voyages), ce sont les poubelles accumulées sur les trottoirs. Par contre, en juillet, c'est la première chose qui m'a frappée !! J'ai même cru qu'il y avait une grève... Mais non. Les poubelles de tout le monde (restaurants, boutiques, bureaux, appartements, etc.) sont accumulées sur les trottoirs en attendant d'être ramassées... Et sous les 30°C et gros soleil : ÇA PUE !! C'est grave. Encore une fois, alors que je le savais, aux 3e et 4e voyages, ça ne m'a pas choquée, donc je pense que la chaleur combinée aux poubelles en fait quelque chose d'insupportable.

- Troisième raison : les cafards... Pour ceux qui ne me connaissent pas (et avec qui je n'ai jamais échangé ne serait-ce que 5 mots, parce qu'en général, c'est une des premières choses qu'on apprend sur moi) : j'ai une peur PHOBIQUE (littéralement, pas juste "façon de parler") des cafards (et sauterelles et insectes qui volent ET marchent, pour faire large : ils font trop de choses, ils sont imprévisibles, au secours). Eh bien 30°C + poubelles => cafards. Et New York peut se vanter d'avoir des cafards gros comme des poings, des blattes américaines, bien grasses. Je m'arrête là parce que je me dégoûte toute seule alors que je suis tranquille dans mon chez moi parisien "CAFARD FREE since 2006" mais vous voyez le tableau. Ils sont énormes. Et ils sortent en été +++ J'en ai croisé 1 en 7 jours qui m'a empêché de rentrer dans l'appartement où j'habitais parce qu'il était planté devant la porte de l'immeuble (à l'extérieur), et qui m'a obligée à demander de l'aide à mes pauvres voisins qui ont dû me prendre pour une folle malgré mon incroyable contenance face à ce danger incommensurable.

Allez hop ! Vous savez quoi ? Malgré ses avantages, l'été passe en 4e position. À cause des blattes. VOILÀ, fallait pas me chercher.

Bons points de l'été : si on aime la chaleur, les tenus légères, les pique-nique.

- Les festivals : plein plein plein de festivals en plein air en été à New York : musique, arts, théâtre, cinéma... La saison bat son plein. Le plus célèbre festival de musique en été à New York, je pense : celui de Governor's Island, île ouverte au public uniquement pour la saison, d'ailleurs. Le cinéma en plein air de Bryant Park est ouvert 1 fois par semaine si la météo le permet. Shakespeare In The Park vous permet de voir des pièces de théâtre classiques en plein Central Park (en plein air). Opera avec le MET Opera in the Park à Central Park, etc. etc. etc.

- La plage à New York : bronzette et plage à 45 minutes en métro de Manhattan ? OK : Coney Island fera le job. Un peu plus loin sur une autre ligne de métro, Rockaway Beach... Ou encore plus loin, pour 2 jours par exemple, les Hamptons... Classe, non ?

- Parcs d'attractions de Coney Island : aucun risque de se tromper de date : ils sont ouverts tout l'été toute la semaine. Ils ouvrent tous les jours à partir du week-end du Memorial Day (fin mai) jusqu'au Labor Day (début septembre). Entre Pâques et le Memorial Day, et entre le Labor Day et fin Octobre, ouverture seulement le week-end. C'est cher (système de jetons pour chaque attraction, plusieurs parcs donc attention aux différences de jetons), un peu vieillot, mais TELLEMENT cliché. Et vous pouvez jouer à Beyoncé dans Le Cyclone, ouvert depuis 1927 (rénové, pas d'inquiétude), une des plus vieilles montagnes russes en bois, déclaré monument historique, quand même.



- Les parcs : Central Park, Prospect Park, les jardins botaniques...

Personnellement, je fuyais la chaleur et chaque endroit climatisé était comme un refuge... J'ai passé un après-midi entier au Museum of Natural History dans la clim pour éviter d'être à l'extérieur !! Mais c'était bien, je n'ai pas perdu ma journée...

New York
Brooklyn Botanic Garden

New York
Brooklyn Botanic Garden

New York
Brooklyn Botanic Garden

New York
Brooklyn Botanic Garden

New York
Statue de la Liberté

New York
One World Trade Center

New York
The Cyclone - Coney Island

New York
Coney Island

New York
Coney Island


3) Presque meilleure saison : l'hiver (à Noël).


La raison pour laquelle l'hiver est en seconde position de mon classement (par rapport à l'été et au printemps) : Noël et ses décorations. C'est juste magnifique, c'est à voir, c'est à la fois kitschissime, beau, éblouissant, merveilleux, etc. MAIS :

- Le blizzard et la neige : la météo peut devenir assez gênante en hiver et paralyser la ville et les transports pendant 24 voire 48h en cas de blizzard... Alors pour les New Yorkais, no big deal, mais si on est là pour une petite semaine, ou pire, si ça tombe le jour de votre arrivée ou de votre départ, les vols (à destination de ET au départ de New York) peuvent être carrément annulés, ou "seulement" très très très retardés... Les blizzards surviennent surtout en février, mais bon... Dame Nature fait ce qu'elle veut. Les New Yorkais (et autres nord américains) ont même des petits noms pour eux : Snowmageddon, Snowzilla, Snowpocalyspe... Toutes proportions gardées 😊 Je voulais quand même voir la neige, juste un peu, à Central Park (opération clichés), mais je n'en ai pas eu quand j'y suis allée en décembre 2016...

- Le froid : les températures peuvent être variables, mais ce n'est pas aussi embêtant qu'au printemps : c'est toujours l'hiver, on a ce qu'il faut dans la valise... Mais quand il fait froid, ça ne rigole pas : le vent et la pluie couplés, dans une ville remplies de couloirs d'immeubles qui font courant d'air ou bourrasque, au choix, les parapluies qui s'entrechoquent ou s'emmêlent sur les trottoirs... Ça peut être désagréable. Mais ça va hein, l'hiver c'est la même chose partout (où il y a un hiver).

- LES GENS. À Noël, la foule était difficilement supportable, évidemment surtout dans les lieux cultes type Rockefeller Center, Times Square ou Macy's.. Mais aussi ailleurs ! J'ai failli perdre mon calme à 1 ou 2 reprises (et que je sais pas où aller, ou je marche à 2 à l'heure, ou je m'arrête brutalement en plein milieu d'un passage... AAAAAAAAAARGH !!!!!!!!). L'enfer, c'est les autres.

J'ai fait l'hiver de mon #NYC4SeasonsChallenge juste après Noël, la dernière semaine de décembre 2016. Il n'y a aucun moyen que je puisse dire du mal de cette période à New York, j'ai simplement ADORÉ : énorme soleil pendant tout mon séjour, un pic d'une journée à 20°C carrément entre le 27 décembre, les décorations et animations de Noël en place... Mais une pointe d'objectivité (les 3 minuscules points pseudo-négatifs sus-cités) n'en fait pas, à mon avis, LA meilleure saison pour visiter la ville.


New York
Le jour où il a fait 20°C un 27 décembre...

New York
Le kitsch de Dyker Heights

New York
Dyker Heights

New York
Rockefeller Center Tree


4) AND THE WINNER IS : l'automne.


La grande gagnante des saisons pour visiter New York, toujours sur mon expérience personnelle du #NYC4SeasonsChallenge : l'automne.

- Halloween : tout le mois de Novembre, les New Yorkais décorent leurs immeubles, leurs fenêtres, les salles des restaurants, les centres commerciaux, bref, TOUT avec squelettes, statues, citrouilles et autres réjouissances... C'est au choix beau, amusant, impressionnant jusqu'où vont certains.

- Foliage : LES COULEURS D'AUTOMNE DANS LES PARCS (en particulier Central Park, mais juste n'importe où où il y a des arbres) SONT MAGNIFIQUES !!! Excusez mes cris... C'est un peu comme le printemps et les cherry blossom, il y a 1 ou 2 semaines ou les parcs sont carrément en feu, mais toute la saison on peut voir les couleurs changer, sur tous les arbres.

- Les températures clémentes : variables, mais vraiment douces (entre 11 le matin et 20°C dans la journée de moyenne on va dire) ; pas besoin d'amener toute une garde robe, à moins d'un brusque changement, une écharpe ou l'ajout d'une couche de vêtement permet de gérer tout ça.

- Pas trop de monde, surtout hors vacances scolaires... Peut-être que même pendant les vacances de la Toussaint, c'est trop proche de la rentrée pou effectuer un voyage ? Ou alors on préfère économiser pour Noël ? En tous cas, relativement peu de touristes (genre, moins que les autres saisons).

- Le Pumpkin Spice Latte : caricatural / typique de la saison d'Halloween et de l'automne aux États-Unis, cette boisson chaude à la citrouille est proposée dans tous les cafés, Starbucks et compagnie, du pays à partir du mois de Septembre... Il paraît que c'est délicieux, malheureusement, je n'aime pas le café, je n'ai donc jamais goûté, je ne pourrai pas vous en dire plus. En tous cas, avec les décorations d'Halloween, c'est l'autre star de la saison.

- Thanksgiving : pour la fin de l'automne, fin novembre (4e jeudi du mois pour être précise) : festoyez comme il se doit : dinde, mashed potatoes (purée de pommes de terre), sauce gravy, sauce cranberries, tarte à la citrouille, etc. Allez voir la parade de Macy's si vous pouvez avec ses énormes ballons en forme de dinde... Mais surtout, le lendemain : allez vous faire piétiner (non, n'y allez pas...) pour les soldes massives du Black Friday le lendemain. Ou sinon, jouez-la moderne, et faites les soldes sur internet pendant tout le week-end, bien au chaud, avec votre pumpkin spice latte à la main...

New York
Central Park

New York

New York

New York

New York

New York

New York

New York

New York

New York

New York
Empire State Building et One World Trade Center depuis Top of the Rock

New York
New York Public Library

New York
One World Trade Center

New York
One World Trade Center

New York
Skyline depuis Liberty Island

New York
Statue de la Liberté



CONCLUSION


Pour moi, New York est une des villes les plus photogéniques que j'ai visitées, avec Sydney en Australie (Sydney Opera House 😍). Ce classement n'est donc pas tout à fait illogique : l'automne est la saison la plus photogénique du monde dès qu'il y a un arbre quelque part, et la lumière en cette saison est juste parfaite à tout moment de la journée pratiquement, les décorations d'hiver et les lumières appellent à la photo, surtout dans les quartiers du style de Dyker Heights, et les cherry blossom sont les stars du printemps. En été tout est vert, c'est pas mal, mais ce n'est pas WAOW.

Il est donc clair qu'en fonction des intérêts de chacun, il peut y avoir quelques différences d'appréciation ! Mais je crois que j'ai donné les principaux éléments POUR et CONTRE chaque saison, de façon à vous faire une petite idée et aider au choix. Mais New York est une ville qui se visite en toute saison, sans état d'âme. De toutes façons, vous y retournerez 😉

Et comme dirait l'autre :



S'il y a des questions, n'hésitez pas à les poser en commentaire !



À LIRE :








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire