jeudi 20 octobre 2016

Avant le Premier Semi-Marathon de Disneyland Paris...

Semi-Marathon Disneyland Paris

Run Disney
The Awkward Yeti (dessin original modifié pour correspondre à la situation, trouvaille internet) résume très bien la chose...


Je ne sais pas par où commencer... Bon, je vais faire dans l'ordre chronologique, ce sera déjà pas mal...

Nous sommes donc en avril 2015, et Disneyland Paris annonce fièrement son premier week-end Run Disney, à l'instar de ses petits camarades américains qui le font eux depuis 20 ans environ... Nous sommes donc en avril 2015 quand ma vie BASCULE (oui, toutes proportions gardées) dans le "running" ou "course à pied" in French... Mais running ça va plus vite et c'est plus cool, alors... Running it is ! Je m'égare... En avril 2015, donc, Disneyland Paris annonce son premier week-end autour d'un semi-marathon, et je suis obligée d'y participer. OBLIGÉE, c'est comme ça. Voir article précédent si vous en doutez...

A partir d'avril, j'ai donc commencé à chercher des victimes... Pardon, des amis... Pour faire cette chose avec moi. Et j'en ai trouvé !! DEUX. Une qui voulait me faire courir depuis longtemps (ben voilà, tiens, on va courir maintenant !) et l'autre qui est de tous mes plans farfelus (merci, d'ailleurs !!) et qui est bien sportive... Tous les autres : BOUH !! Nuls.

A partir d'avril 2015, je n'avais que ça en tête... Premièrement parce qu'à chaque fois que je me retrouvais sur un chemin à mettre un pied devant l'autre, à 7h du matin en juillet, ou à 20h en décembre par 6°C, je savais pourquoi je le faisais... Quand j'étais sur le parcours du semi-marathon de Paris en mars 2016 ("pour voir ce que c'est" avant le VRAI truc important, je n'aime pas les surprises), ben c'était pour cette raison unique... Quand je me levais à pas d'heure le dimanche pour aller me ridiculiser à faire plus d'1h10 sur 10 km (mais jamais arrivée la dernière !!), ben c'était pour cette raison unique... Septembre 2016 à Disneyland Paris.

1) Achat des Dossards


En octobre 2015, donc, ouvrent les ventes pour les packages dossard + hôtel (minimum 1 nuit), 3 mois avant la vente des dossards seuls. Etant donné mon lieu de vie (Paris intra-muros) et l'heure de début de la course (7h30), et le fait qu'il n'était PAS QUESTION d'attendre plus longtemps avant de donner mon argent à Disney pour réserver nos places une bonne fois pour toutes, et ne pas risquer qu'on me réponde "Désolée, plus de places" plus tard, j'ai donc appelé dès l'ouverture des ventes à 8h... Et ça ne marchait pas ! J'ai appelé, rappelé, re-rappelé (aucune réponse)... Jusqu'à ce qu'enfin quelqu'un me réponde à 9h30 !! ALLELUIA !!! Le dialogue :

Moi surexcitée : "Bonjour !! Je voudrais acheter un package dossard + hôtel pour le week-end du semi-marathon, s'il vous plaît !!!!"
Interlocutrice : "Bonjour ! Désolée, nous avons actuellement un problème informatique avec la centrale de réservation..."
Moi : "AAAAAAAAAARGH !!!!!!"
Interlocutrice (inquiète pour ma santé mentale) : "Mais ce sera réglé dans la matinée, pouvez-vous rappeler vers 12h ?"
Moi : "Oui oui oui... Mais attention ! Vous n'allez pas me dire à midi qu'il n'y a plus de place, hein ???"
Interlocutrice (vraiment inquiète) : "Non, non, ne vous inquiétez pas !"
Moi : "Bon... Ok alors... Midi... Merci !"

Et j'ai rappelé à midi... ET J'AI RÉUSSI !!!! Et j'ai passé une très bonne journée...

Content
Et ça c'est moi le reste de la journée... Mes collègues en témoigneraient...

2) Semi-Marathon de Paris - Mars 2016


Ensuite... J'ai eu une super bonne idée : je ne voulais pas de mauvaise surprise le jour J, parce que les surprises, c'est nul... Alors j'ai proposé à une de mes victimes... Pardon... Copines... De faire le semi-marathon de Paris en mars 2016, soit bien 6 mois avant le jour J, "Allez, pour voir ce que c'est que 21,097 km"... Mais quelle bonne idée !! Et puis surtout, ça nous a permis de nous entraîner régulièrement, au moins pendant cette partie de l'année désagréable qu'est l'hiver (vive la Boost Bastille !! Nouvellement rebaptisée Adidas Runner Bastille)... Ben oui, si on s'écoute, en hiver, on reste dedans, on va pas volontairement dehors...

Bon alors... Comment dire... Ça ne s'est pas si mal passé que ça !! Enfin, pour elle... Et pour moi ? Disons que je ne suis pas mourue... Entre la fatigue avant la course (3 semaines sans week-end de repos entre chaque), la MONTÉE du km14 (qui en fait était une toute petite pente, mais paraissait insurmontable à ce moment-là), et la chaleur (SOLEEEEEEEIL) et moi qui était trop habillée... Ben c'était pas gagné ! Et on a donc vu ce que c'était que 21,097 km...

3) Et là, c'est le drame...


Et là, le problème, c'est qu'une fois que tu l'as fait, ben tu enlèves le stress "Est-ce que je peux le faire ?" qui est en fait le seul truc (ou presque) qui te maintient dans une régularité d'entraînement... Moi en tous cas... Et ma pote aussi... Et ma 2e pote aussi, mais étant toutes les 2 bien sportives de base, les effets n'étaient pas flagrant... Moi par contre... BREF. Donc voilà, relâchement complet sur l'entraînement, j'ai fait des courses officielles 10 ou 15 km (sans aucune progression aucune) jusqu'à juin, et puis ensuite... Ben pas grand chose... Et c'est MAL. Bref.

4) Parcours du 5 km et du Semi-Marathon Disneyland Paris 2016


2 semaines avant la course, je crois, Run Disney a ENFIN révélé le parcours du 5 km et du semi-marathon. 

Alors le 5 km était entièrement à l'intérieur des 2 parcs, ce qui devait être GÉNIAL.

Parcours 5km


Pour le semi-marathon, ce que certains reprochaient dès l'annonce (ils avaient annoncé dès le début "7 km dans les parcs et domaine Disney, le reste à l'extérieur sur les routes et dans les villages voisins") a été confirmé. Personnellement, je n'aurais pas pu faire 4 boucles de 5 km, aussi "dans les parcs" soient-ils ces 5 km, parce que je ne suis pas un hamster dans sa roue... Mais bon, ce n'est que moi... Donc sur le principe, passer à l'extérieur des parcs pour une partie du parcours me paraissait inévitable, surtout que c'est ce qui se fait également à Disneyland en Californie (une partie du parcours dans la ville d'Anaheim) et à Disney World (une partie sur les routes intérieures du domaine, entre les parcs... Évidemment on est toujours "dans" Disney World, mais quand on a un domaine  total aussi grand que Paris, on peut faire tout "à l'intérieur", mais les routes inter-parcs sont des routes normales, aussi normales et ennuyeuses que celles par lesquelles on est passé pour le Semi de Disneyland Paris).

Enfin, au final, le parcours définitif du semi-marathon était grosso modo celui du 5 km pour les 5 premiers km, puis une sortie dans le village voisin et sur des grandes routes fermées pour l'occasion entre le parc et le village, avec même un petit tour autour d'un lac, mignon, et enfin, retour aux parcs via les hôtels et Disney Village donc les 3-4 derniers km...

Parcours Semi-Marathon


1) Le parc a besoin d'ouvrir tous les jours, 7 jours sur 7 et 365 jours sur 365... On n'est pas au Parc Astérix, hein (bisous Astérix, mais tu es ouvert 4 mois sur 12 donc bon...) ! Les 2 fois dans les 10 dernières années où le parc avait fermé c'est lors d'une tempête il y a 4-5 ans avec des dégâts et risques pour la sécurité des visiteurs (1 jour), et plus récemment, après les attentats à Paris en novembre 2015, avec l'Etat d'urgence et tout (3 jours je crois)... Donc vous pensez bien que ce n'est pas un semi-marathon, qui plus est organisé par eux-mêmes, qui va faire fermer le parc : d'où l'horaire de départ indécent à 7h du matin (il faut être sûr que le plus lent des plus lents sera hors des parcs au moment de l'ouverture) et le parcours à l'extérieur.

Sachant qu'on a quand même traversé Disney Village et une toute petite partie du Walt Disney Studios (coulisses) en derniers km, avec une zone aménagée pour notre passage limitée par des barrières... Mais ça n'aurait pas pu durer des heures, cette histoire.

2) Je l'ai déjà dit, mais les courses longues qui consistent en 2 (ou 3 ou plus) boucles d'une distance inférieure... Ça fait hamster dans sa roue, et sur le principe, ça me soûle. Déjà le running tu cours pas forcément pour aller quelque part, donc le concept est assez bancal... Mais en plus si tu tournes en rond !! Rien ne va plus... Donc non.

Bref, le parcours m'allait bien, disons que je le comprenais. L'autre solution aurait été un parc beaucoup plus grand... N'est-ce pas ? Hein ? EuroDisney SARL ?? Non ?? Enfin bon... Je dis ça, je dis rien...

PS : on dirait même qu'il y a eu des modifications de parcours de dernière minute, car le parcours imprimé sur les T-Shirts souvenirs n'est pas le même que le parcours qu'on a vraiment fait... A peu de choses près, mais petite différence quand même.

Bon, c'est tout pour cette fois... Dans pas longtemps la suite, avec notamment la petite déception à l'Expo Run Disney, et ENFIN ! Mon récit du semi-marathon... Spoiler alert : j'ai été nulle... Enfin, c'est pas si spoiler que ça si on a lu partie 3) de ce post :-)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire