samedi 7 mars 2015

Plongée Sous-Marine (2) : Rocher du Diamant - Martinique, Antilles Françaises


Rocher du Diamant An Dlo
Rocher du Diamant
  
Évidemment, en toute objectivité et neutralité (vous me connaissez), le Rocher du Diamant est juste LE meilleur site de plongée (ou le meilleur site tout court) de la Martinique.

Bon, en fait, je dois dire la vérité, le Nord Caraïbe (Saint-Pierre et compagnie) est probablement le meilleur site de la Martinique... Mais passons, ça n'a aucun intérêt.

En vrai, le Rocher du Diamant est tout de même un très bon site de plongée, réputé dans la Caraïbe, hein, je ne dis pas que des bêtises.

J'avais donc fait connaissance avec la plongée sous-marine à la Grande Barrière de Corail en Australie. Je ne pouvais décemment pas ne pas plonger au Rocher du Diamant, et ainsi boucler la boucle de la plongée dans ma vie. Je ne peux pas plonger à 10.000.000 km de mon rocher, et ne pas plonger à mon rocher, ça n'a AUCUN sens. J'ai donc profité de la présence d'Anja et de sa passion pour tenter l'expérience, avec la compagnie An Dlo.




1) An Dlo


Nous avons appelé quelques jours avant, et le rendez-vous était donné à 8h45 pour un départ à 9h sur la plage de La Cherry au Diamant (du côté de l'ex-Novotel).

Premier bon point : tout le chemin est indiqué. La Plage de La Cherry est une toute petite plage de pêcheurs, donc ce n'est pas un endroit très peuplé et très connu ; je savais vaguement où c'était, mais la personne au téléphone m'avait donné les indications, et sur le chemin, les panneaux An Dlo confirmaient ce que j'avais retenu.

Nous sommes arrivés à l'heure, un couple d'amis (un Allemand et une Française), Anja et moi, ce qui a semblé surprendre Paul (BREMER), notre guide/moniteur pour la matinée... Effectivement, connaissant les Martiniquais, il ne nous attendait pas avant 9h et quand il nous a vus, a eu peur de ne pas pouvoir prendre son café habituel... Ce qui a tout de suite détendu l'atmosphère... Ben oui, 2 Allemands et 2 Parisiennes, c'est à l'heure... Surtout qu'on habitait littéralement à 10 minutes. On l'a rassuré, il a pu prendre son café, et on est parti à l'heure, le temps de nous habiller et de nous expliquer les choses.

Rocher du Diamant An Dlo
A gauche : moi, à droite : Anja

Paul BREMER habite en Martinique depuis une trentaine d'années. C'est un plongeur passionné, qui a participé à la mise en place des caméras sur le Rocher du Diamant (il l'appelle "son" rocher aussi, mais nous avons discuté, et avons décidé d'être d'accord sur le fait que nous ne sommes pas d'accord) pour le Musée du Père DAVID au Diamant : petit musée qui retrace l'histoire de la commune, et de son fameux rocher qui fut un "navire" de guerre occupé par les Anglais pendant un moment (les Anglais étaient basé à Sainte-Lucie, au sud de la Martinique, et à la Dominique, au nord, et n'étaient pas contre un petit bout de terre en plus au milieu). Ce rocher est maintenant une réserve naturelle où flore et faune vivent tranquillement. Des oiseaux migrateurs reviennent chaque année à la saison des amours, une espèce de serpent y est endémique, etc. Et Paul explique tout ça. Et 3 ou 4 (je ne sais plus) caméras aériennes et sous-marines filment et retransmettent en permanence des images du Rocher vers le musée (énergie solaire).

Rocher du Diamant An Dlo
Rocher du Diamant

2) Baptême de Plongée au Rocher du Diamant


Le trajet de La Cherry au Rocher prend environ 20 minutes. On a fait le tour du Rocher, Paul nous a expliqué un peu l'histoire et montré les ruines des anciennes installations militaires. Je ne vous dirai pas que le Rocher tient son nom de Diamant du fait de l'illusion d'optique (brillance) que provoquaient les fiantes des milliers d'oiseaux au soleil. Non, je ne vous le dirai pas pour que votre jugement soit préservé et que vous gardiez toute l'admiration nécessaire envers ce rocher.

Rocher du Diamant An Dlo
Rocher du "Diamant"

Anja étant plongeuse confirmée, Paul est d'abord parti avec elle pour une plongée de 30-40 minutes, il me semble qu'ils sont allés voir La Faille (mais je ne suis pas sûre). Plongée de 30m de profondeur environ, elle était contente (même si elle a préféré Saint-Pierre). Elle vous en parlera sur son blog (en Allemand).

Ensuite est venu mon tour... Je vous ai dit que je n'étais pas plongeuse une bonne dizaine de fois... Je le redis une dernière fois. Je suis plus à l'aise les 2 pieds sur terre qu'à bouger en 3 dimensions... C'est comme ça. L'expérience en elle-même était très bien : je n'ai pas eu peur, Paul a donné toutes les explications nécessaires avant d'y aller, il parlait même sous l'eau (??????), non tout s'est bien passé. Le paysage sous-marin était très beau, on a vu des poissons, des coraux, de magnifiques coraux d'un violet très vif, des oursins, etc. Plein de choses. Apparemment ça a duré 25 minutes, je n'en avais aucune idée, en revanche, quand on est remonté, ça faisait quelques minutes que je me disais que c'était bon pour moi... Mais honnêtement, c'est une question de goût ! Tout était parfait.

Je n'ai pas de Go Pro ou de caméra sous-marine (on l'aura compris, ce n'est pas un grand besoin pour moi) donc pas de photos, et ça par contre j'ai trouvé très dommage parce que c'était vraiment beau. Et je n'avais pas pensé maîtriser la Go Pro d'Anja avant pour la lui emprunter...

En remontant dans le bateau pour repartir sur la terre ferme, j'ai fait part à Paul de ma déception de ne pas avoir vu de tortues... Eh oui, sur les vidéos de sa page Facebook, il en poste régulièrement, et j'aurais bien aimé en rencontrer une... Et en fait, elles ne sont pas autour du Rocher (en majorité) mais sur un banc de sable un peu plus loin ! Donc à mon avis, si vous y allez pour les tortues, essayez d'en dire un mot avant, par exemple à la réservation... Qu'il sache où vous emmener... Mais c'était sans compter sur MON rocher qui me connaît bien et qui m'aime ! Une tortue s'est pointée quelques minutes après, quelques mètres plus loin autour du bateau ! Le Rocher ne voulait pas me laisser repartir déçue (ce qui n'était pas le cas de toutes façons, même sans tortue). Mais il faudra me croire sur parole, pas de photo, elle n'a pas non plus sauté hors de l'eau, hein...

Le retour se fait en longeant la plage du Diamant, qui en plus d'être la plus belle de la Martinique (subjectif) est aussi la plus longue avec près de 4 km de long (ça c'est objectif, par contre).

Morne Larcher Rocher du Diamant An Dlo
Morne Larcher

Conclusion

On était sur l'eau (et dans l'eau) de 9h à 11h environ.

Paul BREMER est vraiment sympathique, professionnel, patient (avec moi qui battait des pieds et roulait sur moi-même pendant le baptême, je me serais personnellement lestée et laissée sous l'eau si j'avais été ma monitrice).

Le baptême coûte 50€, la plongée coûte 45€.
Il fait aussi des balades sans plongée, vers le Rocher ou un peu plus loin.
Les non plongeurs peuvent faire du snorkeling autour du bateau, matériel fourni.
Le bateau est un zodiac "semi-rigide". C'est pas un petit bateau pneumatique, mais ce n'est pas non plus un gros bateau, donc pas la peine d'emmener plein de choses : drap de bain et appareil photo et c'est bon !
Pas besoin d'être un groupe de 25 (d'ailleurs, je pense que ce n'est juste pas possible sur le bateau), il part a priori sans minimum de participants.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire