dimanche 1 mars 2015

Plongée Sous-Marine (1) : Saint-Pierre, Le Prêcheur - Martinique, Antilles Françaises


Surcouf Dive Saint-Pierre Martinique


Je ne suis pas une plongeuse... Mon unique contact avec la plongée sous-marine (avec les bouteilles et tout) remonte à 2006, à la Grande Barrière de Corail en Australie ; oui, je sais, pas mal pour premier contact, hein ? Il s'agissait évidemment d'un baptême, dans le contexte très particulier des baptêmes à la Grande Barrière de Corail : un peu l'usine... Mais c'était sympa, et même à la fin ils nous donnaient un petit diplôme !

Enfin bref... Je vous raconte ma vie, tout ça pour dire que non, la plongée ce n'est pas vraiment mon "truc". En revanche, c'est plutôt beaucoup le "truc" d'Anja, mon amie Allemande qui visitait la Martinique pour la première fois après avoir parcouru une bonne partie du monde ! J'avais la pression... Et évidemment, elle avait plongé dans beaucoup d'endroits réputés, la compétition était élevée. Je l'ai donc emmenée sur le meilleur site de plongée de la Martinique : la côte Nord Caraïbes où sont situées les communes de Saint-Pierre et Le Prêcheur. C'est le Comité Martiniquais du Tourisme qui nous avait mises en contact avec Olivier LEBLANC de Surcouf Dive.


1) Surcouf Dive


Surcouf Dive est situé juste avant l'entrée du bourg de Saint-Pierre. Il y a des parkings à droite et à gauche de la nationale, vous vous garez et descendez un escalier qui mène à la plage. Le local est quelques mètres plus loin sur votre gauche. Quand nous sommes arrivées, nous avons un peu discuté avec Olivier, mais à vrai dire, nous étions en retard (merci les embouteillages Martiniquais), donc Anja s'est rapidement habillée, a fait connaissance avec son moniteur du jour (Mathieu) puis ils sont allés rejoindre le reste du groupe sur le bateau, direction le site de plongée La Citadelle, au Prêcheur, commune au nord de Saint-Pierre.

Je suis restée à terre et j'ai discuté un peu avec Olivier. Il faut savoir que le CMT avait donné TRÈS PEU d'informations sur Anja avant que je le contacte deux jours avant, du coup, il ne savait même pas son niveau alors qu'elle avait donné tous ces renseignements depuis plusieurs semaines... Organisation martiniquaise. J'ai donc tout repris avec lui. La Citadelle est un site magnifique (apparemment), mais peu profond, c'est même un site accessible pour des baptêmes de plongée. Et surtout, ce qu'il y a à voir à Saint-Pierre en plongée sous-marine, ce sont les épaves des centaines de bateaux détruits lors de l'éruption du volcan La Montagne Pelée en 1902 (on en reparlera) !! Et c'est ce que le CMT avait présenté à Anja, donc elle était un peu déçue quand Olivier lui a annoncé le programme du jour... Enfin bref, pas d'épaves à La Citadelle, Olivier a été vraiment sympathique et compréhensif (apparemment ce n'était pas le premier loupé du CMT), et il m'a proposé de revenir le lundi (enfin, surtout Anja) pour une sortie sur la plus grosse épave de la baie : le Roraima. On a également discuté du découvreur des épaves, Michel METERY, qu'il connaît bien, et qui viendrait également lundi pour nous expliquer tout ça !

Pendant qu'Anja était dans l'eau, je me suis baladée dans Saint-Pierre, mais on en reparlera...

Surcouf Dive Saint-Pierre Martinique
Bateau Surcouf Dive


2) La Citadelle, Le Prêcheur


Vers 12h30-13h, ils sont revenus, et Anja était ENCHANTÉE de cette expérience à La Citadelle. Elle a même dit, et je cite, que c'était "un des plus beaux sites qu'elle ait vu". Oui, j'insiste, elle l'a dit !! Vous pouvez lui demander !! Pas peu fière, je lui ai annoncé que ce n'était pas fini, et qu'on avait maintenant également un programme pour le lundi : épave et Histoire.

La Citadelle est donc un site magnifique, peu profond et accessible au plus grand nombre de plongeurs, des débutants aux confirmés. La description qu'Anja m'en a donné est "un jardin sous-marin", avec tous les coraux, les poissons, les couleurs (peu profond donc assez lumineux), malgré un soleil timide ce jour-là ! Elle est situé un peu au large (mais pas trop loin de la côte) du Prêcheur, commune juste au Nord de Saint-Pierre. Elle avait oublié de recharger sa Go-Pro, donc pas d'images, mais le groupe de plongeurs avec qui elle était était mieux équipé donc elle a pu en récupérer certaines.

Évidemment, elle en parle beaucoup mieux que moi (en Allemand), ici. Ben oui, elle y était, elle. Sinon, pour un aperçu, Google Images est ton ami.

3) Le Roraima, Baie de Saint-Pierre


La plus grosse épave de la baie, tout simplement. 120 m de long pour 15 m de large, repose à 60 m de profondeur au maximum. On est plus au large, et la profondeur est trop importante pour que les rayons du soleil aillent très loin, donc la flore et la faune sont moins importantes que sur un site comme La Citadelle par exemple, c'est très différent comme ambiance. Le soleil n'était pas non plus au rendez-vous (en tous cas, il ne brillait pas au maximum) ce jour-là, donc la visibilité était moyenne. On peut se balader sur le bateau, dans la salle des machines, sur le pont, etc. 

Encore une fois, Anja est revenue enchantée et impressionnée. Et cette fois, elle n'avait pas oublié de recharger sa Go Pro ! Plus d'infos sur son blog.

Surcouf Dive Saint-Pierre Martinique
Baie de Saint-Pierre et Bateau Surcouf Dive sur le site du Roraima

Surcouf Dive Saint-Pierre Martinique
Arc en Ciel sur bateau Surcouf Dive


4) Michel METERY


Michel METERY habite en Martinique depuis des années. Il a été le premier à explorer les épaves de la baie de Saint-Pierre dès les années 70 et a grandement participé au développement des différents sites de plongée des environs. Il a fait venir le Commandant Cousteau et son équipe par ici !! Il a également écrit un livre, TAMAYA : Les Épaves de Saint-Pierre. Actuellement, il est retraité mais continue à plonger de façon régulière. En ce moment, il y a un projet de développement d'une réserve sous-marine, justement sur le site de La Citadelle qu'Anja a découvert ce premier jour.

Le matin de cette deuxième plongée, comme prévu, Michel METERY était donc présent, pour nous raconter un peu comment tout s'était déroulé pour lui : il avait pour habitude de partir en mer avec des pêcheurs de Saint-Pierre et de plonger dans les environs. Un jour, par hasard, il découvre une première épave... Apparemment, ça n'intéressait pas plus que ça les gens de la ville : "ben oui, il y a avait des bateaux, ils ont coulé le jour de l'éruption, et alors ?"... Et Michel METERY, grand passionné, s'est donné pour mission d'explorer et développer ce site de plongée, si riche et inexploité ! Ayant fait partie de l'équipage de La Calypso, bateau du Commandant Jacques-Yves Cousteau, il a rameuté du monde, a continué de plonger, de découvrir, de développer la plongée à Saint-Pierre et dans les environs. Il a beaucoup travaillé avec Albert Falco, ancien Capitaine de La Calypso. D'ailleurs, sur le site de La Citadelle, on peut voir une plaque commémorative en honneur d'Albert Falco. La réserve sous-marine qui sera développée portera également son nom.

Michel METERY Surcouf Dive Saint-Pierre Martinique
Michel METERY


Conclusion


Je le répète, sans être une blasée, je ne suis pas une plongeuse, ça ne m'intéresse pas plus que ça. En revanche, j'aime les histoires, j'aime découvrir, et écouter des gens passionnés me raconter des choses passionnantes. Ça a été un grand honneur pour moi (pour nous, d'ailleurs) de rencontrer Michel METERY, même si quelques minutes avant, honnêtement, on ne savait pas qui il était. Les Grandes Personnes font ça : on ne sait pas qui ils sont, et deux secondes après les avoir rencontrés, on se demande comment on a fait pour passer à côté. Il a même emmené un exemplaire de son livre pour Anja, qu'il lui a dédicacé par surprise ! J'ai d'ailleurs dû la retenir d'en acheter un entre le vendredi et le lundi, elle voulait lui amener pour qu'il lui signe...

Olivier LEBLANC de Surcouf Dive a été vraiment d'un grand professionnalisme et d'une grande sympathie à notre égard. Même si le CMT lui avait demandé de recevoir Anja pour une plongée (sans lui donner les renseignements de base), il n'a pas hésité à lui proposer la seconde sortie quand il a compris ce qui s'était passé, sans qu'on lui demande quoi que ce soit, et refusant qu'on lui règle cette deuxième sortie imprévue. 

J'ai également découvert que ma mère avait la première édition du livre de Michel METERY, maintenant devenue rare, qu'elle a oublié d'amener le lundi (elle était avec nous pour cette deuxième journée). Si vous voulez savoir quelque chose sur la Martinique, demandez à ma mère, pas la peine d'aller à la bibliothèque, c'est une perte de temps.

Je n'ai personnellement bénéficié d'aucun avantage pendant ces journées de plongée, même si Anja était invitée par le CMT pour la première journée. Ce n'est donc pas un article sponsorisé, juste une très bonne expérience que je vous conseille.


Contacts :

Surcouf Dive - Olivier Leblanc
06 96 24 39 45
(Laissez un message avec vos coordonnées si pas de réponse)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire