vendredi 13 mars 2020

Le Non-Voyage à New York - Mars 2020

United NYC Half 2020 cancelled

Besoin d'écrire un peu ce soir... Je commence, mais je ne sais pas ce que ça va donner... Déception, tristesse, compréhension et certitude d'avoir pris la bonne décision, mais tout de même...

Là, exactement à l'heure où j'écris ces mots, j'étais censé être littéralement sur le tarmac de JFK à New York, pour mon mini-voyage anniversaire, petite tradition personnelle depuis maintenant 3 ans et la découverte du United NYC Half... Mais voilà : je n'y suis pas du tout, et je suis même à 8000 km de là puisque je n'ai pas embarqué, je n'ai pas décollé, le coeur lourd je suis allée à l'aéroport et j'ai dû annuler mon voyage devant la situation.

Voilà, nous sommes donc en pleine pandémie de COVID-19, le désormais bien tristement célèbre Coronavirus émanant du pangolin chinois, qui a vu le jour fin janvier 2020 et n'a cessé de vouloir visiter le monde depuis. Et visiter le monde il a ! Puisque maintenant, il est partout. Conduisant à des décisions géopolitiques inédites de fermeture de frontières, d'interruption de liaisons aériennes, de quarantaines, etc.

J'avais pré-écrit tranquillement mon article sur ce voyage car je l'attendais impatiemment, comme chaque mois de mars depuis 2018, et que l'écrire était une façon de le vivre en anticipé, de commencer les festivités. Et je voulais l'écrire à tête reposée, au moins les grandes lignes "invariables", pour pouvoir me concentrer au retour sur les nouveautés de ces 4 petits jours à New York. Je vais donc "copier-coller" ce que j'avais écrit sur le semi-marathon (grosso modo), mais je vais laisser de côté en "brouillon" la partie de l'article sur le reste du voyage... Ce n'est que partie remise, et c'est bien d'avoir une trame de base pour le jour J où je pourrai faire cette autre partie...


1) La Feue Course


a) Le Parcours 


Il devait être le même que 2019 : hyper scénique et touristique : Prospect Park, Barclay's Center, Manhattan Bridge, FDR avec vue sur l'East River, 42e rue : Chrysler Building, Grand Central Station, New York Public Library, Bryant Park, Times Square FERMÉ À LA CIRCULATION, et fin dans Central Park. Difficile avec pas mal de dénivelé. 2 difficultés principales : l'arrivée sur le Manhattan Bridge (km 7 / mi 4,5) avec une ascension qui n'en finit pas, et la bretelle de sortie de la FDR à la 42e rue (km 15 / mi 9 et quelques) assez raide. Pièges : faux-plat montant de la 42e rue jusqu'à Times Square et de la 7e avenue entre Times Square et Central Park. Et dernières variations pas énormes dans Central Park mais sur des jambes fatiguées...

United NYC Half 2020 parcours


b) Le Feu Objectif (R.I.P. l'objectif)


Contrairement aux éditions précédentes, cette année, pour la première fois, j'avais un objectif de temps sur cette course... Mais c'est plus compliqué que ça n'y paraît (parce que rien n'est JAMAIS simple dans la vie) 😇

NYRR détermine les SAS de départ des coureurs de 2 façons en fonction de si le coureur a déjà couru une course NYRR ou pas :

- Si le coureur n'a jamais couru avec NYRR, il estime lui-même son temps au moment de l'inscription (en dehors des temps qualifiants, pas de preuve de temps demandée) et il est placé dans le SAS qui correspond à ce temps estimé.

- Les coureurs ayant déjà participé au moins 1 fois à une course NYRR ont leur temps officiel enregistré sur leur compte NYRR ; la "meilleure allure" de ce coureur est utilisée pour déterminer son SAS de départ à la prochaine course.

La meilleure allure, pas la dernière en date... La "meilleure allure" est une allure sur 10 km que NYRR utilise pour placer les coureurs dans les SAS lors de ses courses... Si le coureur n'a jamais fait de 10 km avec NYRR, son allure sur une autre distance est "convertie" en allure 10 km grâce à une formule mathématique, et c'est cette allure calculée qui sera utilisée pour le placer dans les SAS des  futures courses auxquelles il s'inscrit (la meilleure allure 10 km de toutes les courses NYRR > 3 mi enregistrées pour ce coureur sur les 12 derniers mois, ou les 2 dernières années si pas de course > 3 mi sur les 12 derniers mois)...

Enfin bref : ma meilleure allure enregistrée convertie en allure 10 km avant le United NYC Half 2020 était celle du United NYC Half 2019... Elle m'a placée dans la dernière vague de départ du marathon en novembre 2019 (évidemment, je sais que je suis une 🐢 et je n'ai aucun problème avec ça), en zone verte... En gros : 4 vagues de départ. Chaque vague comprend 3 zones : bleue, orange, verte. Chaque zone comprend plusieurs SAS (identifiés par des lettres). Ben oui, > 50.000 personnes qui prennent le départ, ça nécessite un minimum d'organisation 😍 Mais malheureusement, la zone verte de chaque vague de départ débute la course au niveau inférieur du Verrazzano-Narrows Bridge ; si vous voulez plus de détails sur les vagues et les SAS au départ du TCS NYC Marathon, vous pouvez lire ici... Et regarder le schéma ci-dessous :

New York City Marathon Zone Départ

Donc on ne me voyait pas sur les images filmées depuis l'hélicoptère 🤪 Et surtout, SURTOUT, je n'ai pas eu l'expérience qu'on voit à la télé : les gens qui courent SUR le pont... J'ai couru SOUS le pont, en quelques sortes...

BREF, je veux vivre ce qu'on voit à la télé 😁

Donc il fallait que je fasse un meilleur temps qu'en 2019, pour être placé dans la dernière vague de départ probablement, pas de problème, MAIS en zone orange ou bleue (un poil plus rapides que la zone verte)... Sans avoir aucune idée du temps maximal à réaliser pour être placée dans cette zone puisque NYRR ne dévoile qu'au dernier moment les SAS et les allures limites des SAS du marathon... Donc à l'aveugle, il fallait faire "mieux" que mars 2019, mais je ne savais pas (et je ne sais toujours pas) "à quel point, mieux"... Ben oui, on ne sait qu'en septembre-octobre dans quel SAS dans quel SAS on est placé...

Bon... En vrai, j'avais une petite idée... Basée sur un tableau datant de 2017, avec les temps correspondant à chaque SAS de départ 😁😇 Madame fait ses recherches et ses calculs ! Même s'ils sont faux, c'est pour avoir une idée... Difficile d'atteindre un but si on ne le connaît pas 🤷🏽‍♀️

Ben tout ça pour ça, course annulée, je ne retournerai pas à New York faire une autre course NYRR entre maintenant et septembre... C'est mort, retour sous le pont en novembre 2020 😂

J'avais aussi un deuxième objectif "secret" pour le marathon en lui-même, qui sera mis à mal par ce départ sous le pont (donc dans la dernière vague, dernière zone), mais je n'ai pas encore fait tous les calculs pour savoir à quel point c'est mort pour celui-là 😅


c) L'Annulation


Le 10/03 au soir (soit fin d'après-midi à New York) la sentence est tombée : email, réseaux sociaux comptes officiels, bandeau sur le site de NYRR : le United NYC Half 2020 est annulé à cause de l'épidémie de COVID-19. Alors oui, la nouvelle est tombée le 10/03 vers 22h (GMT+1) mais honnêtement, le dernier post de NYRR sur Instagram avant cette annonce datait de 4 jours avant ! Ce dernier post n'avait rien à voir avec le semi-marathon, ils n'avaient pas posté la révélation de la médaille et du T-shirt le dimanche à J-8 (soit 2 jours avant l'annulation) comme les années d'avant...  Les consignes d'annulation de rassemblements de foule étaient partout.. Ça sentait vraiment mauvais. Franchement, je n'y croyais que peu et je voulais juste qu'ils crachent le morceau qu'on passe à autre chose et que je puisse programmer mon dimanche 😁

L'email détaillé envoyé pour annoncer l'annulation prévoyait 2 possibilités pour les coureurs qui s'étaient inscrits directement sur NYRR (dont les gagnants du tirage au sort) : place garantie (non gratuite) pour l'année 2021 ou remboursement. Les autres (organismes caritatifs, agences de voyage notamment) étaient encouragés à s'adresser à l'intermédiaire qu'ils avaient utilisé pour faire partie de cette édition... Ils ont ensuite envoyé un email le 12/03 demandant de faire ce choix (date limite pour choisir le 22/03, remboursements attendus pour avant le 31/03). Personnellement, j'ai choisi le remboursement. Je ne sais pas où je serai en 2021.

Même si je comprends la décision, je ressens quand même de la frustration et de la déception. C'est normal. Je ne vais pas réprimer ces sentiments après m'être préparée tant bien que mal à cette course, malgré fatigue, grippe, récupération post-grippe plusieurs semaines, et torticolis douloureux sur les 2 derniers mois (rien de grave, juste des emmerdes successives)... Et après m'être fixé des objectifs à tenter d'atteindre, qui sont maintenant impossibles pour cette année.

Cependant, évidemment :
- à ce moment-là, j'allais toujours à New York, et ça, c'est toujours une bonne nouvelle
- je suis en bonne santé (mieux que début 2020)
- je sais que mes objectifs étaient atteignables, je voulais juste reconnaissance et confirmation (et une médaille, j'aime bien les médailles, shoot me 😑)
- c'était juste un objectif d'être dans un SAS sur la partie supérieure du pont au départ du TCS New York City Marathon 2020, je peux encore tenter à l'avenir
- NYRR propose le remboursement complet du dossard (ce qui n'est pas le cas de toutes les courses qui ont été annulées dans le monde)

Je pense qu'au total, c'est pas si mal. Pas génial, mais pas si mal. Chacun doit prendre le temps qu'il faut pour digérer la déception, mais il s'agit d'un problème de santé publique et de crise sanitaire sans précédent, tout de même... TOUT est exceptionnel et jamais vu !

Un petit résumé du vécu de cette journée comme je l'ai posté sur Instagram en story entre 14h (première story) puis plusieurs petites stories entre 22h (quelques minutes avant l'annonce de l'annulation) et 22h30. Je me suis trouvée assez drôle alors je vous montre 😑 Si vous trouvez pas ça drôle, je ne peux rien pour vous 🤷🏽‍♀️



Évidemment que la déception de la course annulée est présente, pour les raisons sus-citées (tenter le SAS de départ sur le pont supérieur pour le marathon, avoir une jolie médaille, etc.) mais honnêtement, dans le contexte épidémique actuel, c'était une décision logique et attendue. Ça aurait été une bonne surprise qu'elle ait lieu, mais je m'y attendais, j'avais vu toutes les autres courses en France annulées les unes après les autres... C'était une réelle possibilité et on le savait tous. Et il y avait aussi de bons côtés (pour moi) : remboursement du prix du dossard possible, une journée supplémentaire de libre à New York sur un séjour de 4 petits jours, etc.

Sauf que... C'était pas fini !!


d) La Feue Médaille


Les coureurs peuvent récupérer la médaille et le T-shirt de la course malgré l'annulation, et ça, c'est sympa. En même temps, ils ont déjà tout fabriqué, ils ne pourraient rien en faire ! Mais ils auraient pu dire de courir un semi-marathon virtuel... Ou la donner l'année d'après à la récupération des dossards à l'expo 2021 (ils avaient fait ça apparemment pour le marathon de New York qui avait été annulé en 2012 à cause de l'ouragan Sandy).

Ils n'ont pas annoncé les modalités de récupération... En revanche, quelqu'un qui leur avait écrit un email en posant la question a eu une réponse de NYRR explicitant tout cela, et a posté une capture d'écran de la réponse sur les réseaux sociaux... Dans l'email officiel de NYRR du 12/03 demandant de choisir entre remboursement et guaranteed entry pour 2021, ils disaient en conclusion qu'ils enverraient plus tard les consignes pour venir récupérer médailles et T-shirt... Probablement pour éviter les mouvements de foule (smart).

Enfin bref, pour les récupérer, il faut se rendre au NYRR Run Center muni de sa confirmation d'inscription (ce qu'on montre pour retirer les dossards). Une très sympathique expatriée française à New York avec qui j'avais sympathisé il y a quelques jours sur Instagram et qui devait également faire le semi-marathon a très gentiment accepté de récupérer la médaille et le t-shirt pour moi et me les envoyer... Les gens sont BONS. Parfois...


2) Le Feu Voyage


a) Le Réveil


Bon... Jusque là, ça allait... Déçue de l'annulation du semi-marathon, mais j'allais quand même à New York ! Woohoo !! Eh ben non. Date de départ : 12/03. Annonce par Donald Trump de la fermeture des frontières US aux étrangers (non américains) ayant séjourné dans les 14 derniers jours dans un pays de l'Espace Schengen : le 11/03 au soir (donc dans la nuit du 11 au 12/03 en France)...

Au réveil le 12/03 matin : 3 SMS / messages divers me demandant si je pars toujours avec des expressions légèrement affolées... Alors je réponds gaiement "Mais oui bien sûr !!" au premier, avant de voir les 2 autres et de me dire "Mmmh... Là, il y a quelque chose que tu ne sais pas..." les yeux à moitié fermés... Et je commence à chercher... Mais chercher quoi ?? Je ne savais rien de l'annonce de l'autre, là... Mais je ne sais plus ce que j'ai tapé (je crois que je suis allée sur la section News), mon ami Google a trouvé, et là : 😶

Il est 9h du matin. Je dois embarquer à 13h15 et décoller à 14h15. Heureusement, le vol partait d'Orly donc pas trop loin de chez moi comparé à CDG. Je cherche frénétiquement toute information nouvelle, mais rien de vraiment récent, tous les articles "dataient" de juste après l'allocution de Mr Orange donc plusieurs heures avant, rien de plus récent. Et ils disaient tous la même chose : "suspension de tous les vols EN PROVENANCE d'Europe VERS les États-Unis pour 30 jours à partir du 13/03 à minuit"... Et donc la question : je peux partir aujourd'hui 12/03, c'est sûr... Mais est-ce que je pourrai rentrer en France le 16/03 comme prévu ?? QUID des vols VERS l'Europe ??


b) La Réflexion


Après plusieurs rafraichissements de page inutiles sans aucune information pertinente nouvelle, j'ai décidé de me rendre à l'aéroport, et de voir sur place s'ils étaient un peu plus à jour que Google et de prendre ma décision en fonction... Je rappelle : embarquement 13h15. Il est 10h.

Départ de chez moi à 11h30. Arrivée 20 min après à Orly... Sur le chemin, la voiture du VTC qui a des problèmes de surchauffe moteur, il doit s'arrêter sur le bas côté de l'autoroute, la température baisse, il redémarre, la température remonte dès qu'il dépasse 50 km/h... Dis-donc, l'univers, t'as pas un truc à me dire sur ce voyage ? Je trouve que tu parles crypté, là... Bref, on s'arrête à la station service en chemin, il vérifie l'eau, c'est pas ça le problème, on redémarre et on roule à 50 km/h jusqu'à Orly... J'arrive un peu avant midi.

Arrivée à l'aéroport : pas plus de monde que d'habitude... Quelques personnes avec des masques... Quelques personnes avec des masques et le nez qui dépasse au-dessus du masque 🙄🤦🏽‍♀️...

Ma cousine qui travaille à Air France me raconte : mon vol était initialement rempli à 50%... Annonce de Débilos : remplissage du vol jusqu'au surbooking par des américains voulant rentrer en mère patrie... Dans la matinée, vidange progressive du vol : annulations des passagers français...

On discute. On cherche des info. Il n'y en a pas, personne n'en a, il a annoncé ça en pleine nuit pour la France, donc les réflexions n'ont pas pu commencer avant le matin quand les gens sont arrivés au travail... On réfléchit. On calcule sur les retours du personnel navigant qui pourraient me permettre d'avoir un vol retour assuré dimanche (mais peut-être que samedi ?) si les vols partent quand même demain vendredi 13/03... Mais la suspension annoncée par l'auto-bronzant ambulant c'est le 13/03 à minuit donc le 13/03 à 5h du matin en France ! Est-ce que les vols du 13/03 vont vraiment partir ? Est-ce que j'ai envie d'aller à New York pour 48h ? Oui, bien sûr, mais quand même... Pas vraiment non plus, je ne suis plus toute jeune... Et je n'ai pas non plus les moyens de rester coincée 30 jours aux États-Unis... Et pas envie de prendre une place sur un éventuel vol militaire de rapatriement sanitaire des français aux USA parce que "mais je voulais aller à New York, ouin ouin 😅", et le rapatriement des français de Chine n'avait pas duré 4 jours non plus, donc peu probable que je puisse rester plus de 48h si on arrive à une telle situation d'interruption de tous les vols et de rapatriement sanitaire militaire (cas extrême, mais je le rappelle, aucune info disponible).


c) La Décision


Bref : une décision paraît inévitable et s'impose : l'annulation du voyage. La larmichette (oui, bon... plusieurs larmichettes 🙄) de la prise de décision essuyée, je vais au comptoir (on était devant) et annulation effective du voyage à 12h45. Pour un embarquement à 13h15 (je n'avais pas de bagage enregistré, juste un bagage cabine).

J'ai eu un avoir du montant du vol (-1€ 😑) sur Air France valable 1 an. L'autre option était le report du voyage mais possible seulement jusqu'au 31/05. Apparemment il est possible également de se faire rembourser, probablement dans certaines situations, mais je n'ai pas posé la question.


Voilà... Je suis rentrée chez moi, j'ai répondu aux messages et je me suis couchée. J'ai "dormi" tout l'après-midi. Ben oui : je peux pas aller à New York, ok, mais vous ne m'enlèverez pas ma deuxième passion ! Non mais... 😑 Je sais que c'était la bonne décision. Mais ça fait iech quand même. J'avais prévu mon petit programme. Ça devait être bien, et plein de nouveautés. Il devait faire beau. À la place : Paris. Mais il fait beau aussi 🤷🏽‍♀️ Et LeChat n'a même pas eu le temps de réaliser que j'étais partie 🥰

L'hôtel était non modifiable non remboursable (grosse promo). J'ai appelé le service client du site sur lequel je l'avais trouvé, pour signaler que je ne serais pas là et que la chambre était donc libre. L'interlocutrice m'a quand même dit gentiment qu'elle essaierait de voir malgré les conditions d'annulation spécifiées s'il y avait possibilité d'un geste commercial, ou d'un avoir sur leur site pour un futur voyage, mais sans aucune garantie. J'y crois peu, mais c'était sympa de sa part. Je verrai aussi avec l'assurance American Express s'il y a moyen de moyenner... Mais je ne suis pas convaincue non plus.


Bon courage à ceux qui vivent la même chose. Non ce n'est pas grave. Non ce n'est pas la fin du monde. Oui il y a pire. Mais zut. On a le droit d'être déçu / triste pendant quelques heures avant de revenir à un raisonnement logique.

Pour ceux qui ne sont pas concernés : ne dites pas à quelqu'un qui se trouve dans cette situation "Mais ce n'est pas grave !!" ou autres similitudes du genre "Il y a des gens qui meurent de faim dans le monde". N'invalidez pas le ressenti de quelqu'un comme ça, avec une simple phrase. Ce n'est pas utile de le dire, on le sait. Si vous ne savez pas quoi dire ou que vous trouvez ça ridicule, très bien, c'est normal, mais ne dites rien ou juste un petit "Oh, c'est dommage" ou "Oh, désolé". Personne ne vous demande de ressentir la même chose, juste de ne pas annihiler ou invalider le ressenti de la personne en face de vous, juste 5 minutes.


Sur ce... On verra jusqu'où ça ira toute cette histoire...




À lire :

Je déclare : RACECATION = VACOURSES

- Tous les articles sur New York ICI

- Tous les articles sur la course à pied et les Vacourses ICI




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire